Dictionnaire des rues du XVe arrondissement de Paris

24,00 €
TTC

Ce tout nouveau dictionnaire fait découvrir toute la richesse de l’arrondissement, tant sur le plan historique qu’architectural et industriel. Les illustrations sont nombreuses : cartes, dessins, peintures, photographies anciennes, reproductions de cartes postales, sans rien de contemporain, et les sources mentionnées permettent à chacun de prolonger en archives ou en bibliothèque l'histoire d'une rue qui l’intéresse plus particulièrement.

Quantité

Les dictionnaires des rues de Paris sont peu nombreux. Vers 1280 un Dit des rues de Paris d’un certain Guillot les recensait, mais sans information à caractère historique. Au XIXe siècle sont publiés un Dictionnaire topographique, historique et étymologique des rues de Paris en 1812, un Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments en 1844, et une Histoire de Paris rue par rue, maison par maison en 1850, rééditée jusqu’en 1875, mais sans rien sur le XVe arrondissement, né en 1860.

Le XVe est abordé sur le plan administratif par la très complète Nomenclature des voies publiques et privées de la ville de Paris de 1898, et par d’autres ouvrages, comme l’important Dictionnaire historique des rues de Paris de Jacques Hillairet, de 1960, que chaque amoureux de Paris se doit de posséder dans sa bibliothèque, mais il est actuellement épuisé.

D’où ce tout nouveau dictionnaire, qui fait découvrir toute la richesse de l’arrondissement, tant sur le plan historique qu’architectural et industriel. Les illustrations sont nombreuses : cartes, dessins, peintures, photographies anciennes, reproductions de cartes postales, sans rien de contemporain, et les sources mentionnées permettent à chacun de prolonger en archives ou en bibliothèque l'histoire d'une rue qui l’intéresse plus particulièrement.

L'auteur

Issu d’une famille installée à Grenelle vers 1860 et né rue du Commerce, Philippe Virat a vécu et exercé sa profession de vétérinaire dans l’arrondissement. Il a contribué, avec Marie-Hélène Bourquin-Simonin et Michel Bony, à la renaissance de la Société historique et archéologique du XVe en 1990, société dont il est toujours administrateur, et pour le bulletin semestriel de laquelle il fournit régulièrement des articles à caractère historique. Si Léon-Paul Fargue a été Le piéton de Paris, Philippe Virat a été plus modestement le piéton du XVe, dont il a eu le loisir et le plaisir d’arpenter les rues pendant un demi-siècle. Ce dictionnaire est ainsi l’aboutissement d’un long attachement à l’arrondissement.

Détails du livre

  • 270 pages
Nous vous recommandons ces produits complémentaires :